« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

25/06/2018 - 10:55

Newsletter de la Campagne

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!

Campagne des Régions

Espace des Candidats

Propos des Militants

Tokombéré : un scrutin très couru
Tokombéré : un scrutin très couru

Les populations sont visiblement fières d’avoir accompli leur devoir civique.

Le scrutin de lundi 30 septembre 2013 était très attendu par les populations du département du Mayo-Sava en général, et celles de l’arrondissement de Tokombéré en particulier. Et pour cause, cette unité administrative a toujours bénéficié de l’appui du président national du Rdpc dont le moindre n’est pas le soutien constant qu’il a toujours accordé à Cavaye Yeguié Djibril, digne fils de Tokombéré qui, depuis plus de 20 ans occupe le perchoir de l’Assemblée nationale. Ici, le Rdpc faisait face à l’Undp, les deux partis qui, depuis des lustres se regardent en chiens de faïence. Mais pour les militants et sympathisant du Rdpc, il était question de renvoyer l’ascenseur au chef de l’Etat en allant exprimer leur reconnaissance à travers un vote massif en faveur de ce parti. Question d’attirer davantage la sympathie du président national, chef de l’Etat. A Mada, chef-lieu du canton éponyme dont Cavaye Yeguié Djibril est chef traditionnel, le scrutin a commencé comme d’habitude, par son vote. Il était un peu plus de 8h. Mais à Tokombéré et dans la plupart des autres cantons que compte cette commune, tout a débuté un peu plus tôt, généralement à 8h 00. Tout a été organisé de sorte que les électeurs inscrits puissent prendre part au vote. La priorité a d’abord été accordée aux femmes, puis les hommes en mi-journée, et en soirée, les retardataires se bousculaient sans que l’aspect genre ne soit plus pris en compte. Dans la plupart des bureaux de vote, le scrutin s’est achevé avant 18h, pour le plus grand plaisir des responsables d’Elecam et autres observateurs qui, à longueur de journée, sillonnaient les bureaux de vote.Côté sécuritaire, les petits plats ont été mis dans les grands. L’effectif des forces de maintien de l’ordre a été renforcé quelques jours avant la date du scrutin. Albert Friki, le préfet du Mayo-Sava et son état-major ont sillonné certains bureaux de vote pour s’assurer du bon déroulement du scrutin. Et ce fut le satisfecit partout où le préfet et sa suite se sont rendus.Après le dépouillement des urnes, dans la plupart des bureaux de vote visités, on a observé une grande sérénité de la part des représentants du Rdpc, une attitude qui ne trompe pas. Celle-ci a par la suite été observée à Mora où nous avons fait un tour après le dépouillement des urnes. Encore que les résultats qui étaient sur les tableaux dans les bureaux de vote parlaient d’eux-mêmes, en attendant que ceux-ci soient rendus publics par les instances habilitées à le faire. C’est donc en toute confiance que les résultats officiels sont attendus, aussi bien à Tokombéré que dans tout le département du Mayo-Sava qui a de tout temps voté en faveur des listes du Rdpc.

Réseaux Sociaux

               

Connexion Utilisateur