« Rassemblement Démocratique 
du Peuple Camerounais »

14/12/2017 - 10:54

Newsletter de la Campagne

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!

Campagne des Régions

Espace des Candidats

Propos des Militants

BAFIA : Aminatou Ahidjo, en guest star

Le Mbam et Inoubou est un bastion imprenable et intouchable  du Rdpc et il entend le demeurer au soir du 30 septembre 2013. C’est avec cette assurance que la commission régionale de campagne du Rdpc pour le Centre, présidée par Gilbert Tsimi Evouna, a quitté Bafia. Elle s’est rendue dans le département du Mbam et Inoubou pour toucher du doigt le déroulement de la campagne électorale en vue du double scrutin législatif et municipal du 30 septembre 2013. Gilbert Tsimi Evouna et son équipe sont repartis rassurés que le Rdpc est sur de bons rails et que les militants sont en ordre de bataille pour honorer leur engagement militant le jour des élections.
Le meeting, très couru et animé, a connu la présence d’Aminatou Ahidjo. Cinq discours ont été prononcés, notamment ceux des présidents des commissions communale, départementale et régionale de campagne, ainsi que celui d’Aminatou Ahidjo. Tous ont appelé les militants et sympathisants du Rdpc à se mobiliser en vue de la participation massive aux élections couplées du 30 septembre 2013.
Charles Booto à Ngon, président de la commission communale de campagne de Bafia a donné le ton en affirmant que la stratégie de campagne augure des lendemains qui chantent pour le Rdpc. D’après lui, les populations sont conscientes qu’il faut donner une majorité absolue au parti au pouvoir aussi bien aux législatives qu’aux municipales. Raison pour laquelle, elles voteront le Rdpc. Même son de cloche chez Jacqueline Koung à Bessiké, présidente de la commission départementale de campagne du Rdpc dans le Mbam et Inoubou, qui a axé son discours sur deux points. D’une part, Elle est revenue sur le déroulement de la campagne électorale dans le Mbam et Inoubou, qui se fait dans un climat d’apaisement et de sérénité. De l’autre, la présidente de la commission départementale a soutenu que malgré les blessures des investitures, les populations sont déterminées à porter le Rdpc à la victoire. « Le Mbam et Inoubou n’est pas un terrain d’expérimentation », a-t-elle lancé à l’égard du Fnsc, parti en compétition contre le Rdpc dans quelques communes du département.
Très émue par l’accueil qui lui a été réservé, Aminatou Ahidjo quant à elle, s’est notamment attardée sur les raisons pour lesquelles elle a choisi de militer dans le Rdpc. Elle a soutenu que c’est le choix du cœur. Aussi a-t-elle profité de l’occasion pour inviter tous les militants et sympathisants du Rdpc à en faire autant. « Le Cameroun est une nation bénie, l’unité nationale, la paix et la stabilité sont une réalité. L’ambition pour l’émergence est irréversible, le Cameroun est debout. Merci de vous être mobilisés ce jour pour manifester votre engagement à soutenir le Rdpc. Merci à tous les militants ici présents et à ceux bien nombreux qui se trouvent loin d’ici qui m’ont manifesté leur volonté et leur décision de voter les candidats Rdpc comme je le demande à tous les Camerounais. Je crois en la vertu du rassemblement et aux valeurs d’unité nationale, de paix et de démocratie prônés par le président Paul Biya », a affirmé Aminatou Ahidjo, sous un tonnerre d’applaudissements.
Gilbert Tsimi Evouna a, pour sa part, appelé la commission départementale à tout mettre en œuvre pour faire triompher de la plus belle des manières les listes du Rdpc au soir du 30 septembre 2013. Car pour lui, le défi qui se présente à ladite commission est de « remporter les trois sièges de députés et la totalité des neuf communes en jeu dans le Mbam et Inoubou ».

Réseaux Sociaux

               

Connexion Utilisateur